Home » Espèces Menacées » Le serin de Syrie (ou le serin Syriaque)

Le serin de Syrie (ou le serin Syriaque)

Le serin syriaque (Serinus syriacus), ci-dessus à gauche et serin cini (Serinus serinus)
Le serin syriaque (Serinus syriacus), ci-dessus à gauche et serin cini (Serinus serinus)

Le serin de Syrie ou Serinus Syriacus (النّعار السوري) est estimé globalement menacé et classé comme vulnérable (VU) par Birdlife International (2011). Depuis 1996, sa population ne cesse de décliner à cause de la dégradation de son habitat occasionnée par la chasse, le surpâturage, les coupes forestières excessives et la diminution des ressources en eau.

Délimitation de l'habitat du serin de Syrie dans la Hima Anjar et de Kfar Zabad. Superficie: 2280 x 1720 m, incluant la citadelle d’Anjar et les zones adjacentes.
Délimitation de l’habitat du serin de Syrie dans la Hima Anjar et de Kfar Zabad.
Superficie: 2280 x 1720 m, incluant la citadelle d’Anjar et les zones adjacentes.

Description et identification: taille de 12 cm environ, longue queue et face jaune.

Habitat : zone boisée, ouverte, semi-aride et de type méditerranéen, dominée par des conifères tels le cèdre, le pin, le sapin et le genévrier. Le serin de Syrie niche dans les arbres et se nourrit de graines d’herbes et de graminées annuelles et vivaces selon la disponibilité au cours de l’année, en s’adaptant aux conditions climatiques annuelles. Il a besoin d’un accès quotidien à de l’eau potable.

La SPNL a réalisé plusieurs études sur les lieux de reproduction du serin de Syrie à Anjar/ Kfar Zabad et dans la vallée de la Békaa.