Home » Nouvelles en photos » Le site d’Al Dichar, une micro-réserve unique d’Iris Sofarana

Le site d’Al Dichar, une micro-réserve unique d’Iris Sofarana

L’iris Sofarana est une plante endémique qui ne pousse que dans la région du Mont-Liban, sur des pentes rocheuses recouvertes d’une végétation basse à une altitude allant de 1300 à 1700 mètres.

iris-sofrana-2

Cet iris a été étudié en 1889 par Sir Michael Foster, un physiologiste britannique, à partir de spécimens récoltés aux alentours du village de Sofar. Deux formes de cette espèce ont été décrites : la forme Kasruwana et le forme Westii qui diffèrent essentiellement par leur taille. L’iris Sofrana, hormis son caractère endémique, est une espèce rare que l’on ne trouve que dans sept localités au Liban : Ehmej, Ehden, Faraya, Dahr el Baïdar et Sofar.

iris-sofrana-9

Plusieurs menaces compromettent la survie de l’espèce, en particulier la construction de routes et d’habitations qui détruisent et fragmentent son habitat naturel, rendant la pollinisation d’une population à l’autre difficile. De plus, l’usage des pesticides dans les zones agricoles est fatal pour les abeilles et autres insectes pollinisateurs. L’iris Sofrana est donc très vulnérable, l’espèce pourrait décliner davantage si des mesures de conservation ne sont pas envisagées.

iris-sofrana-3

Le site d’Al Dichar à Ehmej a été déclaré zone naturelle protégée en mai 2015. Plus de 62 hectares de terrains publics ont été octroyés pour en faire un sanctuaire de la nature. Les études scientifiques de la flore ont été effectuées par l’Université Saint-Joseph, avec l’aimable coopération de la municipalité d’Ehmej, dans le cadre d’un projet financé par le CEPF, un programme mondial de protection des zones les plus importantes pour la biodiversité en danger.

iris-sofrana-6

Le site peut-être considéré comme une micro-réserve puisqu’il s’agit de protéger une espèce endémique rare et son habitat naturel, ainsi que les autres espèces végétales et la faune qui le peuplent.

Le site d’Al Dichar est situé près des villages de Laqlouq et Tannourine, en retrait à l’abri des pentes est connu surtout de la population locale. La création de cette micro-réserve a été motivée par le fait qu’il s’agit de l’un des dix emplacements connus qui reste de cette population d’iris Sofarana.

L’iris Sofarana déploie ses grandes fleurs en mai, dans un spectacle éphémère et époustouflant.

Pour plus d’informations sur l’iris Sofarana et le site d’Al Dichar, vous pouvez contacter la municipalité d’Ehmej aux numéros suivants : 09 504025/ 09 504042/ 09 504250

Source: http://glamroz.com (traduction)

Check Also

Actualités en photos: la Hima de Anjar

La Hima de Anjar a été déclarée aire protégée en 2008. Elle inclut des zones …