Home » Les ZICO-ZCB » La réserve naturelle des Cèdres de Tannourine

La réserve naturelle des Cèdres de Tannourine

La réserve est située dans la plus grande forêt résiduelle de cèdres au Liban.
La réserve est située dans la plus grande forêt résiduelle de cèdres au Liban.

Emplacement du site : au nord de la chaîne du Mont Liban, entre les villages de Tannourine et-Tahta de de Hadath ej-Joubbé.

Critères ZICO remplis : A1, A4iv

Explication des critères :

A1 : Très forte densité de couples reproducteurs de serins de Syrie (Serinus syriacus) signalée en 2001 et 2002.

A4iv : 15 espèces d’oiseaux planeurs migrateurs au moins ont été observés lors de leur survol du site en 2005 dont de grandes volées de pélicans blancs (Pelecanus onocrotalus). Un petit nombre de mésanges bleues, rares dans la région, nidifie dans la zone de même que des iranies à gorge blanche en bordure de la réserve, leur deuxième site de reproduction découvert au Liban. Nombre d’espèces observées : 71

Habitat : Forêt mixte dominée par des cèdres du Liban (Cedrus libani), zones de broussailles, canyons rocheux et cours d’eau à débit rapide.

Autre faune présente sur le site : La réserve est située dans la plus grande forêt résiduelle de cèdres au Liban. Le site abrite une grande variété de mammifères dont l’écureuil de Perse, le blaireau, le sanglier et le loup, désormais rare.

Les menaces : les incendies et la chasse aux abords de la réserve.

Les mesures de conservation actuelles et les futurs projets :

La zone, déclarée réserve naturelle, est protégée par des gardiens employés à empêcher la chasse et tout autre usage non autorisé du site.

Sentiers aménagés et panneaux d’informations à but pédagogique.