Home » La chasse durable » D’éminents chasseurs de plusieurs pays signent une déclaration pour une chasse responsable

D’éminents chasseurs de plusieurs pays signent une déclaration pour une chasse responsable

Des chasseurs libanais, jordaniens, syriens, palestiniens, égyptiens, yéménites et éthiopiens ont signé une déclaration régionale pour une chasse responsable (1) lors d’une cérémonie organisée par BirdLife International et le PNUD/GEF- projet MSB, Migratory Soaring Birds, en coordination avec la Société pour la Protection de la Nature au Liban (SPNL) partenaire régional de BirdLife.

Sous le patronage de Son Excellence Monsieur Nazem El Khoury, ministre libanais de l’Environnement, l’adoption du “Code de bonnes pratiques pour les chasseurs et les groupes de chasse pour une chasse responsable et la protection totale des oiseaux planeurs migrateurs” a été célébrée lors d’une cérémonie qui a eu lieu le 5 décembre à l’hôtel Coral Beach, à Beyrouth – Liban.

IMG_7833

Parmi les invités, des chasseurs responsables de la région ainsi que des observateurs du Conseil supérieur libanais pour la chasse, de BirdLife International et de leurs partenaires dans les pays représentés, du Ministère libanais de l’Environnement, de la Fédération Européenne des Associations de Chasse et Conservation de la faune sauvage de l’UE (FACE) et du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Cette cérémonie s’inscrivait dans un cadre plus global dont les acteurs du projet MSB avaient débattu en octobre 2011 lors du premier séminaire régional sur la chasse qui s’était tenu à Beyrouth et au cours duquel les partenaires de BirdLife avaient passé en revue les pratiques régionales de chasse dans le contexte de l’expérience européenne. En Europe, BirdLife avait signé un accord similaire avec FACE.

IMG_7831

Dr. Saleem Hamadeh, représentant de S.E. Monsieur Nazem El Khoury, ministre libanais de l’Environnement, a présenté les résultats du ministère en matière de conservation des oiseaux et les décrets de mise en place de la nouvelle loi réglementant la chasse. Il a notamment rappelé que les oiseaux migrateurs sont protégés par des lois et des conventions internationales et conclu qu’il était nécessaire d’obtenir une collaboration à l’échelle régionale dans le domaine de la chasse responsable.

Les signataires de la déclaration se sont engagés à adopter le Code de bonnes pratiques pour une chasse responsable et la protection totale des oiseaux planeurs migrateurs et de leur habitat. La plupart des chasseurs présents ont exprimé leur souhait de créer des organismes nationaux basés sur ces valeurs fondamentales.

IMG_7731-660x330

Monsieur Osama Al Nouri, coordinateur régional du projet MSB, a déclaré que l’objectif était de rétablir, dans le cadre de ce code, les pratiques traditionnelles pour une chasse responsable protégeant les oiseaux planeurs migrateurs dans les voies migratoires de la vallée du Rift et de la Mer Rouge. Il a par ailleurs encouragé la création de groupes nationaux et régionaux de chasseurs mûrs et responsables, travaillant en étroite collaboration avec les partenaires de BirdLife pour contrer les pratiques de chasse sans discernement et obtenir un engagement ferme des gouvernements à travers à la mise en œuvre efficace des politiques, lois et règlements nationaux.

NOTES :

Pour plus d’informations concernant le « Code des bonnes pratiques pour une chasse responsable », merci de visiter le site du projet MSB: http://www.migratorysoaringbirds.undp.birdlife.org/ ou de contacter les services régionaux sur les voies de migrationde BirdLife : mailto:rff@birdlife.org

(1) Les signataires de la déclaration pour une chasse responsable déclarent :

  1. Souhaiter œuvrer à la renaissance des pratiques traditionnelles de chasse, accroître leur rôle dans le contrôle et la gestion de ces pratiques, promouvoir les principes de la chasse responsable et soutenir le projet de protection MSB dans leur environnement et auprès de leurs contacts locaux le long des voies migratoires de la vallée du Rift et de la Mer Rouge.
  2. Améliorer la coordination et la collaboration locales et régionales, accroître la protection des oiseaux planeurs migrateurs (OPM) en prenant des mesures strictes et nécessaires, particulièrement au plus fort des saisons de migration.
  3. Adopter le Code de bonnes pratiques pour une chasse responsable des différentes espèces de gibier et pour la protection des OPM, encourager leurs pairs dans les clubs et associations de chasse à les rejoindre et à adopter ce code.
  4. Accepter d’être des ambassadeurs du projet MSB, de se considérer comme des acteurs majeurs du changement et de servir de modèle auprès de leurs pairs dans la région pour diffuser le message à la communauté élargie des chasseurs, spécialement à ceux qui ignorent la situation critique des OPM.
  5. Souhaiter catalyser la formation de groupes de chasseurs responsables qui adopteront ce Code de bonnes pratiques.
  6. Encourager les autres parties concernées par les OPM à réduire significativement les dangers et les menaces dues à la chasse et à accroître leurs efforts afin de les protéger le long des voies migratoires.

 

Check Also

La protection des oiseaux migrateurs en Méditérrannée

Après le festival Birdfair 2015, la lutte continue pour protéger les oiseaux chanteurs migrateurs chassés …

Leave a Reply