Home » Leçons de biologie » Adaptation

Adaptation

Mâle & femelle de canards souchet
Mâle & femelle de canards souchet

L’adaptation peut être définie comme étant un changement comportemental ou corporel, chez un animal ou une plante. Suite à ces modifications, les organismes survivent et se reproduisent différemment. On dit que les plantes et les animaux s’adaptent à leur environnement, à leur niche écologique ou bien à leur « mode de vie ». La forme du bec des oiseaux du Liban illustre bien ce phénomène, qui permet aux organismes de s’adapter et ainsi d’acquérir de nombreuses nouvelles fonctions:

 

 

 

 

 

 

click to enlarge
Serin syriaque
Serinus syriacus
Le bec du serin syriaque est typique des pinsons, il est semblable à un petit « casse-noix ». Cet oiseau s’est adapté afin de manger les graines plus facilement.

click to enlarge
Milan noir
Milvus migrans
La forme du bec du milan noir est celle d’un oiseau prédateur – le bec est conçu afin de tuer les animaux et de déchirer la viande.

click to enlarge
Pélican blanc
Pelecanus onocrotalus
La forme du bec du pélican blanc est celle d’un oiseau pêcheur – il a non seulement un bec large afin de ramasser les poissons, mais aussi un sac qui les collecte avant de les avaler.

click to enlarge
Huppe fasciée
Upupa epops
La huppe fasciée est dotée d’un long bec fin et crochu, idéal pour chercher les vers et autres gourmandises dans les tas de feuilles.

click to enlarge
Crabier chevelu
Ardeola ralloides
Le crabier chevelu, comme tous les membres de sa famille, a un bec en forme de harpon, idéal pour transpercer les poissons et les grenouilles.

click to enlarge
Bécassine des marais
Gallinago gallinago
Le bec long et mince de la vécassine des marais lui sert à attraper les invertébrés dans les profondeurs de la boue des sols humides, où elle se nourrit.