Home » Les Hima » Participation des jeunes à l’aménagement des sites de Hima

Participation des jeunes à l’aménagement des sites de Hima

Dans la perspective d’encourager la participation de différents acteurs dans la gestion et l’aménagement des sites de Hima, et dans le cadre du programme SNOW (Schools With No Walls), la SPNL a adopté la démarche des « Bâtisseurs de Possibles » (Design for change-DFC), pour inciter les enfants et les jeunes à s’investir dans la gestion de leur village et de ses ressources naturelles. Le mouvement DFC repose sur une pédagogie de l’engagement qui permet à tous les enfants de sentir qu’ils sont partie prenante de la société dans laquelle ils vivent et qui leur permet d’exprimer et de réaliser leurs propres idées pour un monde meilleur. DFC est aujourd’hui mis en place par près de 300 000 écoles dans 34 pays du monde et peut aussi être mis en place dans un cadre périscolaire par des animateurs ou des éducateurs pour n’importe quel groupe de jeunes de 8 à 18 ans. DFC donne aux enfants les moyens de dire « JE PEUX LE FAIRE » et les jeunes qui ont découvert la puissance de cette phrase ont vu leur monde changer.

DFC est un projet en 4 étapes :

– ÉTAPE 1

Les enfants sont d’abord invités à observer le monde qui les entoure pour identifier un problème qui

les touche, une situation qu’ils souhaiteraient améliorer. Ils approfondissent leur connaissance de la

problématique choisie afin de pouvoir imaginer des solutions pertinentes.

– ÉTAPE 2

Place à la créativité collective pour imaginer des idées d’actions concrètes, et pour en choisir une à réaliser dans les semaines à venir.

– ÉTAPE 3

C’est ensuite l’heure de se confronter à la réalité. Sens pratique, ingéniosité collective seront nécessaires pour concrétiser les idées retenues avec un minimum de moyens.

– ÉTAPE 4

Enfin, les enfants reviennent sur l’expérience vécue, font le bilan des apprentissages et préparent un événement de restitution avec les parents, les habitants du quartier, la communauté et le monde entier !

 IMG_8559

Tout au long de ce processus, les enfants sont mis en situation de débat, de prise de décision, de

prise de parole en public. Ils prennent conscience qu’ils peuvent agir face aux problèmes qui les

entourent et qu’ils peuvent être des citoyens acteurs dès maintenant.

L’enseignant, ou plus généralement l’adulte, se place dans une posture d’écoute,

d’accompagnement, de questionnement. Il est un guide qui pousse les enfants à approfondir leurs

connaissances, à entrer dans une démarche d’investigation pour dépasser les idées reçues. Il met à

disposition les outils nécessaires à la réalisation des actions proposées par les enfants.

La SPNL a organisé une séance de formation à la pédagogie DFC à la Hima de Anjar, le 24 février 2015. Quinze enseignants de l’École Évangélique Arménienne y ont assisté, sous la direction de Mme Nada Beainy, spécialiste du DFC. Suite à cette session de formation, cette approche a été adoptée dans la Hima Anjar et sera appliquée dans les écoles locales pour encourager les idées innovantes en faveur de la conservation des ressources naturelles, dans le cadre des activités du club de l’Environnement de l’École Évangélique.

Pour plus d’informations sur les « Bâtisseurs de possibles » :

http://www.batisseursdepossibles.org/

Check Also

Six Himas créées en Jordanie, en Grèce et à Chypre dans le cadre du projet Medscapes

Le concept de Hima, réactualisé par la SPNL, a pour objectif de protéger la nature, …