Home » Publications » Parution du « Guide des fleurs sauvages de Hima Fakiha »

Parution du « Guide des fleurs sauvages de Hima Fakiha »

Le « Guide pratique des fleurs sauvages de Hima Fakiha et des environs » recense les plantes de cette zone semi-aride du pays où les études biologiques, et botaniques en particulier, sont peu nombreuses. Ce guide est destiné aux étudiants de troisième cycle, aux botanistes professionnels, aux biologistes spécialistes de la conservation, tout comme aux herboristes, naturalistes amateurs et aux débutants. Le livre sera bientôt présenté dans le courant de l’année 2015.

Long-petal catchfly

Le guide émane des recherches sur le terrain menées en 2013 par l’auteur et l’illustrateur de l’ouvrage, Husein Ali Zorkot, qui a identifié 143 graminées et autres herbacées et plus de 200 espèces de plantes. L’auteur a procédé à un inventaire floristique en utilisant la méthode du quadrat. Des différences dans la composition et la phénologie de la flore ont été relevées entre la vallée de l’Oronte et les montagnes de l’Anti-Liban et la steppe de la Békaa. L’Anti-Liban s’est avéré contenir le plus grand nombre d’espèces endémiques, ce qui a conduit l’auteur à suggérer la création d’une « Zone importante pour les plantes (ZIP) » dans la Hima et à limiter le pâturage aux sols traditionnels afin de préserver l’écosystème fragile et stimuler la biodiversité végétale.

Rédigé et illustré par Husein Ali Zorkot, biologiste et chercheur, le guide couvre près de 1650 espèces végétales de 104 familles et plus de 580 genres. Bien que centré sur les fleurs sauvages de la région, il aborde également les isoètes, les fougères, les arbustes, les arbres, les herbes, les carex et les champignons. Plus de 300 espèces endémiques, plus de 500 espèces propres à phytogéographie de la Méditerranée-Est et près de 360 plantes médicinales et comestibles sont abordées.

Lebanon poppy

Ce livre est probablement le premier du genre à traiter du sujet de la flore de cette région qui inclut la Hima Fakiha, la plaine de la Békaa, la vallée de l’Oronte, le versant est du Mont-Liban et la zone ouest de l’Anti-Liban. Plusieurs plantes sont bien adaptées aux milieux arides et n’existent nulle part ailleurs au Liban. Cet ouvrage sera une ressource concrète pour toute personne s’intéressant aux plantes du désert et aux environnements arides et semi-arides.

Doté de plus de 200 planches en couleur avec indications fléchées des caractéristiques morphologiques importantes, ce guide permet une identification rapide et efficace des plantes sur le terrain. Les familles végétales essentielles et un glossaire exhaustif des termes phytographiques sont inclus. Chaque espèce est décrite à part, avec les détails concernant la morphologie des racines, tiges, feuilles, fleurs et autres structures, le type de plante, le cycle de vie et la période de floraison ainsi que le type d’habitat, la répartition géographique, le statut endémique, les propriétés médicinales et les traditions associées. Des milliers de noms courants et en arabe, ainsi que les noms vernaculaires utilisés par la population locale, sont également mentionnés dans le texte.
Woundwort-leaved-bindweed-55

Des remerciements sont adressés à l’expert en écologie, M. Assad Adel Serhal, directeur général de la SPNL et conseiller global de BirdLife International, et à Mme Bassima Chafic Khatib, assistante du directeur général de la SPNL, pour leur aide et leur enthousiasme durant la rédaction de ce livre.

Merci également à M. Pascal Abdallah, administrateur de Hima Fakiha, pour avoir assuré le lien entre la municipalité et l’auteur. Ce dernier est reconnaissant envers M. Ramzi Kamel Saidi, président de la SPNL et directeur général de SARI-Lebanon, pour sa sagesse et son aide à la révision du texte. L’auteur remercie également l’artiste M. Karim Farah pour sa superbe conception graphique.

La publication de ce livre a été rendue possible grâce au financement généreux du Fonds de Partenariat pour les Écosystèmes Critiques (CEPF) et il servira à promouvoir la conservation de la nature au Liban.

Hima Fakiha contient un écosystème xérique fragile et essentiel et représente un centre important d’endémisme de plantes. Les menaces telles que le surpâturage, l’érosion et la désertification sont toutes très réelles et l’une des façon d’y faire face est d’apprécier la valeur de la biodiversité végétale de cette région. Ce guide pratique contribue à nous rappeler nos devoirs envers notre planète verte pour que nos efforts en faveur de la conservation de la nature soient un jour récompensés.

Check Also

Publication: Guide pratique des mammifères du Moyen-Orient

Le « Guide pratique des mammifères du Moyen-Orient » (parution en 2015) est un texte accessible aux …