Home » La transhumance » Pastoralisme mobile en Méditerranée: arguments et preuves pour une réforme des politiques et pour lutter contre les changements climatiques

Pastoralisme mobile en Méditerranée: arguments et preuves pour une réforme des politiques et pour lutter contre les changements climatiques

Les nombreux bienfaits du pastoralisme mobile en Méditerranée, et partout dans le monde, sont présentés dans ce nouveau rapport du Mediterranean Consortium for Nature & Culture. Cette pratique ancestrale, datant de plus de 10’000 ans, et qui est perdue ou négligée dans certaines régions, pourrait en fait être un outil de ‘retroinnovation’ pour la gestion de bétail, afin d’assurer la durabilité de notre planète.

“Le pastoralisme mobile est le pratique d’élevage la plus efficace. Son rôle est essentiel pour réaliser un régime alimentaire durable,  en portant de l’attention au bien-être des animaux, et qui est critique pour l’avenir de notre planète. Non seulement,  cela permet de stocker du carbone dans les sols et de produire des aliments sains et de très bonne qualité, mais sans cette pratique il serait impossible de maintenir la diversité de ses écosystèmes associés, les beaux paysages et cet héritage culturel riche et fascinant” explique Concha Salguero, co-auteure de Trashumancia y Naturaleza, et partenaire espagnole de MCNC, une organisation qui a contribué avec succès à la reprise du pastoralisme mobile, de longue distance à pied, en Espagne, au cours des 30 dernières années.

Cependant, et malgré ses apports indéniables, le pastoralisme mobile est souvent considéré à tort comme étant non durable. La méconnaissance de cette pratique a donné lieu à une législation et des pratiques politiques qui compromettent son efficacité et sa viabilité à long terme. Ceci entraine une détérioration de l’environnement et une aggravation des perceptions erronées.

 “Des politiques néfastes, trouvant leurs origines dans une compréhension insuffisante des modes de vie pastorales, et des interventions crées à l’externe sans guère consulter les pasteurs” dit le co-auteur Pablo Manzano Baena, expert international indépendant des systèmes pastoraux. “Ce document bien-référencé, avec l’état actuel de la recherche scientifique, constitue un bon guide pour des politiques positives et une plus large participation des pasteurs”.

Après des années d’études et travail de terrain sur le pastoralisme mobile en Méditerranée, Liza Zogib,  coordinatrice du projet du Mediterranean Consortium for Nature & Culture et directrice de DiversEarth conclut: “nous espérons que ce rapport, qui soulignent les bienfaits de cette pratique, contribuera, dans une certaine mesure, à promouvoir une façon différente de voir le pastoralisme en Méditerranée et de faire adopter des lois bien informées et favorables plutôt que des lois malavisées et néfastes ».

Pastoralisme mobile en Méditerranée: arguments et preuves pour une réforme des politiques et pour lutter contre les changements climatiques sont disponibles ici en Français, Anglais et Espagnol.